Installation cuisine
Publié le 14 Novembre 2016 à 17h03 - 413 aff.

Eric Olhats pense que la cuisine peut s'adapter aux conditions physiques d'un footballeur

Afin de toujours donner le meilleur de soi sur le terrain, les joueurs de football se doivent de suivre une certaine alimentation leur permettant de rester en équilibre afin d’optimiser l’atteinte de meilleures performances de l’équipe. Mais d’aucuns parmi nous pensent qu’un footballeur a une liste d’aliments qui lui sont permis de consommer contrairement à d’autres. Mais il n’en est rien de tout cela ! Des grandes stars de football pensent que les habitudes culinaires peuvent s’adapter aux conditions physiques d’un joueur. Une question nous vient à l’esprit face à la pensée de ces stars.

Peut-on tout manger sans risque quand on est footballeur?

Pour eric olhats, la cuisine s’adapte aux conditions physiques d’un footballeru. En effet, pour ce dernier, il suffit à un joueur de manger équilibré et 3 fois par jours pour rester en forme. Toute augmentation de graisses ou de calories dans le corps du joueur ne pourra garder sa place car, ce dernier exerce continuellement une activité sportive. Pour Eric Olhats, les footballeurs ont le droit de manger copieusement car, c’est des repas que la force du joueur émane. Mais tout excès étant nuisible, il recommande aux joueurs de suivre les différents conseils prodigués par les médecins en vue de maximiser ses performances et façonner sa carrière.

Quelques conseils à suivre.

Pour Eric Olhats, un footballeur devrait manger copieusement jusqu’à satisfaction. Mais, il devra néanmoins :

  • Limiter au maximum sa consommation en viande rouge car, procurant beaucoup de graisses.
  • Privilégier les bonnes graisses et opter pour la consommation des noix, des poissons riches en EPA et DHA, de l’huile d’olive extra-vierge, des graines de lin et de l’huile de lin pressée naturellement, de légumes, du tofu, des viandes maigres comme le poulet et la dinde. C'est nettement mieux de sélectionner des volailles fermières élevées qui n'ont pas été soumises à la consommation d'hormones et sans antibiotiques.
  • Manger au moins 5 fruits et légumes par jour et réduire son taux de consommation de sucre.

En un mot, Eric Olhats pense que peu importe les quantités de nourritures consommées par le joueur qui optera pour une consommation bio, le taux de calories et des graisses accumulées n’aura pas d’impact sur le joueur qui pratique énormément du sport en continue et brûle par la même occasion toutes ces graisses avalées. C’est pourquoi Eric Olhats pense que la cuisine peut s'adapter aux conditions physiques d'un footballeur.

Les publications similaires de "Recettes"

  1. 7 Oct. 2017Le concept du bio vu par Bonneterre74 aff.
  2. 30 Sept. 2016La Crème pâtissière422 aff.
  3. 24 Juil. 2016Une compote de pomme un peu pimentée !454 aff.
  4. 8 Juin 2016Préparer un plat parfait chez soi !533 aff.
  5. 28 Mars 2016Axoa de veau au piment d'espelette609 aff.
  6. 18 Fév. 2016La recette du piment d'Espelette foie gras765 aff.